Evénements

2016/12/05 10:36:38

Referendum contre la Surdensification


Le 9 février 2014, les partisans de la densification du canton de Genève ont gagné la votation avec 59.7% des voix.

Catégorie : Informations
Posté par : Reverdin

Analyse des résultats:

  1. Il est intéressant de noter que pratiquement 50% des électeurs des communes suburbaines les plus denses ont soutenu le référendum contre la Surdensification (Meyrin, Vernier, Lancy, Onex, Confignon, Plan-les-Ouates et Versoix).
  2. Au niveau de la Ville de Genève, plus de 30% des votants rejettent la surdensification.
  3. Versoix accepte une densité plus importante à 52.5%, mais rejette l’idée d’une tour à 63.3%!
  4. Conches est le seul bureau de vote à avoir voté contre la surdensification avec 58.5% des voix, la victoire a été manquée à Avully pour 5 voix, Avusy pour 4 voix, Chancy pour 34 voix, Confignon pour 60 voix, Onex pour 237 voix, Vernier Village pour 3 voix, et Aïre Le Lignon pour 11 voix.
  5. Les communes avec une majorité de villas ont accepté la densification, alors qu'elles sont les premières visées par le Plan Directeur 2030 qui prévoit le déclassement de 40% de cette même zone.
  6. Ce sont les communes suburbaines déjà densifiées qui ont le plus soutenu le référendum contre la surdensification.

Les leçons à tirer:

  1. La menace de la surdensification a convaincu 30% des gens en ville de Genève et pratiquement 49% dans les communes suburbaines.
    Cela veut dire que 30% des habitants des villes ne veulent pas reproduire ailleurs dans le canton leur calvaire et que 49% des habitants de la couronne suburbaine ne veulent pas que l'on touche à leurs espaces verts aux pieds des immeubles.
  2. Que la densité désirée par les Genevois est plus horizontale (style vieux Carouge avec un Indice d'Utilisation du Sol de 2) que verticale (Les Tours de Carouge également avec un Indice d'Utilisation du Sol de 2).
  3. Le seul local de vote qui a voté contre la densification est celui du quartier de Conches.
    Cela nous sera d’une grande aide pour démontrer la volonté des Conchois de défendre leur quartier auprès des autorités cantonales.
  4. Nous n'avons pas su mobiliser les autres propriétaires de villas dans le canton, qui ont suivi le mot d'ordre trompeur de nos opposants qui affirmaient qu'en votant pour la densification, on éviterait le déclassement de la zone villa.
    Cela est bien entendu faux, considérant que le Plan Directeur 2030 prévoit déjà de déclasser 40% de la zone villa!
    La conséquence est que le 60% de la zone villa restante supportera un vis-à-vis avec de grands immeubles si rien n’est fait contre cela.

Dans tous les cas, un grand merci à nos supporters!  Sans vous, rien n'aurait été possible.
Grâce à vous, on a pu avoir un débat cantonal sur le sujet de la densification.

Dès demain, on s'engage à garder un œil attentif sur nos opposants, afin qu'ils respectent l'engagement fait durant cette campagne de votation de mettre plus de parcs et d'espaces publics dans les futurs PLQ.

On continue également la préparation du PLQ Malagnou/Paumière en vue de la dépose d’une demande de renseignement pour ces terrains.
Pour mémoire, les principaux propriétaires des terrains concernés (à part l’Etat de Genève) ainsi que l’AIC ont mandaté l’architecte Lauren Baddeley pour étudier un projet alternatif aux barres d’immeuble dans le style des Hauts de Malagnou.

Grosso modo, nous désirons une densification horizontale du type « Vieux Carouge » au lieu d’une densité verticale du type « Tours de Carouge », afin que le voisinage ne souffre pas d’une vue détériorée depuis leurs maisons et que le quartier garde un aspect humain.

Les premières esquisses sont sorties et, après quelques corrections mineures, ont été acceptées par :
1) Les mandataires
2) La plupart des voisins directs
3) Le comité de l’AIC

A noter que nous respectons les densités imposées par l’Etat avant la votations du 9 février 2014 et qu’il faudra voir dans quelle mesure on devra apporter des corrections au projet.

L’Etat nous ayant imposé un calendrier extrêmement rapide pour leur présenter notre projet, nous n’avons pas encore pu le montrer au Conseil Administratif de Chêne-Bougeries ainsi qu’à certains voisins directs de la parcelle que nous désirons contacter et voir rapidement.
Cela devrait être fait ces prochaines semaines.

Comme vous le voyez, nous ne manquons pas de défis, et nous essayons d’être constructifs tout en respectant nos habitants et leur environnement.

Nous verrons bien si l’Etat est prêt à nous suivre dans cette voie…

PS. Ce projet sera naturellement présenté à tous les Conchois, probablement lors d’une Assemblée Extraordinaire ou lors de l’Assemblée Générale 2014.

Avec mes meilleures salutations

Alain Burri

 


Previous page: Contacts
Page suivante : Etat des inscriptions